yvesoliver>musique>paroles					     							acceuil	

 

Extraits des paroles des chansons :



 

O la nuit est pleine de promesses
Qui brillent dans le ciel de tes yeux
Mais ton cœur est une mère en détresse
Et ton âme une ville en feu

(En chemin ©Yves Oliver)

 

 

Tu sais jusqu’où je t’ai aimé
Jusqu’après l’horizon
Tu sais combien j’ai prié
Quand j’étais en prison
Je n’ai jamais demandé pitié
La pitié est une illusion
Tu sais, j’ai pris tous les trains
En attendant demain

Ce fut un hiver très long
Très calme et très froid
J’ai dormi sous tous les ponts
En pensant à toi
J’ai oublié jusqu’à mon propre nom
En écoutant les chiens qui aboient
J’ai tout essayé mais en vain
En attendant demain

(En attendant demain ©Yves Oliver)

 

 

Nous restons immobiles et atterrés
Prisonniers de la ronde des étés
Cette coupole aqueuse nous anéantit
Mais c’est le supplice que nous avons choisi
Les anges passent
Virevoltant dans le matin
Mais nous connaissons
Trop bien leur secret
Avant même qu’ils n’aient menti

(Traverssons la rivière ©Yves Oliver)

 

 

On prend le temps de construire
Des châteaux en Espagne
Et le temps qu’on perd à les détruire
Est égal au temps que l’on gagne

(Ne grandit pas ©Yves Oliver)

 

 

Mais comment effacer la peur
Et comment leur montrer le chemin
Comment leur faire entendre la douleur
Même si on ne ressent rien

Pourtant la lumière nous éblouit
Et les enfants sont des magiciens
Même les arbres se font du souci
Et pourtant tout est bien

Mais le tueur est dans la ville
Je sais qu’il est ici
Il vous suit
Vous aussi

(Le tueur est dans la ville ©Yves Oliver)